Novembre 10, 2020
Par La Rotative (Tours)
195 views


Dans un communiqué daté du 9 novembre, la préfète d’Indre-et-Loire Marie Lajus annonce l’arrivée d’un nouveau directeur de cabinet au sein de son équipe, en remplacement de François Chazot, qui part bosser à la préfecture de Corse du Sud.

Le nouveau titulaire du poste, Charles Fourmaux, 26 ans, ne se distingue pas par l’originalité de son parcours : Sciences Po, Cambridge, l’ENA… On frôle la caricature. Non, ce qui fait la singularité de Charles, c’est son engagement précoce aux côtés d’Emmanuel Macron dans sa course vers l’Élysée. Parmi les « MacronLeaks » [1], on trouve une enthousiaste candidature de Charles, qui déclare, en toute modestie, vouloir mettre « [s]on bagage intellectuel et [s]es neurones au service du combat politique d’Emmanuel Macron ».

L’e-mail, daté du 30 août 2016, jour où Emmanuel Macron démissionnait du gouvernement pour préparer sa candidature, nous apprend notamment que le jeune Charles était déjà adhérent du collectif Les Jeunes Avec Macron (JAM) et d’En Marche, lancé quelques mois plus tôt. On peut donc s’attendre à ce que ce militant de la première heure soit un exécutant zélé des politiques autoritaires décidées au sommet de l’État.




Source: Larotative.info