Mardi 16 octobre, une série de perquisitions visait la France insoumise et les domiciles d’un certain nombre de ses responsables. Dans le journal de LCI le samedi 20 octobre à 18h, six intervenants étaient convoqués pour évoquer l’affaire. Six intervenants hostiles dont les propos étaient soutenus par des bandeaux pour le moins suggestifs [1] :



Quoi que l’on pense des contrefeux allumés par Jean-Luc Mélenchon et ses proches à la suite de ces perquisitions, et notamment de ses déclarations à l’encontre des médias et des journalistes que l’on ne saurait confondre avec la critique des médias telle que nous la pratiquons, on ne peut que constater l’absence de pluralisme sur ce plateau de LCI… qui donne le ton de la couverture à sens unique de ces évènements dans les chaînes d’info en continu. Couverture sur laquelle nous aurons bientôt l’occasion de revenir plus en détail.

Blaise Magnin


[1] Montage collecté sur Twitter.

Source: http://www.acrimed.org/Un-plateau-de-LCI-se-paye-Jean-Luc-Melenchon -