Le 12 décembre dernier devait se tenir au TGI de Toulouse le procès de Mathieu Rigouste, chercheur et militant violemment interpellé par des policiers de la bac en juin 2013, mais accusé de violences sur agents, outrages et rebellions. Le procès a, une fois encore, été reporté. Mais le Comité Vérité et Justice 31 avait organisé un rassemblement de soutien devant le palais de justice. Et le collectif et plusieurs personnalités se sont retrouvés le jour même dans les locaux de la radio Canal Sud pour un direct de cinq heures contre le racisme d’état et les violences policières.


Article publié le 22 Jan 2020 sur Iaata.info