Août 21, 2016
Par Le Monde Libertaire
4 visites


par Pat de Botul le 21 août 2016

Un petit tour chez les “fondus du Christ”

Le 3 août, sur le trottoir en face de l’église Sainte-Rita (XVe arrondissement de Paris et évacuée de ses occupants intégristes), surnommée la Zad de l’extrême-droite, onze personnes étaient agenouillées en train de réciter une prière catholique. Un homme qui passait derrière eux a reçu un violent coup de poing qui le propulse au sol. Cette scène filmée a été postée sur un site dont le propriétaire se définit comme un chanteur de rap anticommuniste et se termine par une image où l’on peut lire : “Soldats du Christ”. Contacté par le site d’infos metronews, l’auteur de la vidéo a expliqué que “l’homme agressé chantait une chanson anarchiste et antireligieuse du type ’ni dieu ni maître, religion piège à cons’ […] l’un des nôtres a fini par ne plus tolérer l’offense à la prière”. Il s’est même justifié : “ce geste en réalité relève uniquement de la légitime défense”, alors que l’homme n’a même pas porté plainte. Pour rappel : les prières de rue à Paris sont interdites par une loi en vigueur depuis le 16 octobre 2011 !..

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: