Janvier 28, 2022
Par La Mouette Enragée
170 visites

Ce jeudi Ă  Boulogne-sur-mer, quelques dizaines de manifestants ont fait le traditionnel trajet Bourse du travail – sous-prĂ©fecture pour rĂ©clamer des augmentations de salaires. 

C’est Ă  l’appel de tous les syndicats locaux Ă  l’exception notable, et nationalement annoncĂ©e, de la CFDT que cet Ă©niĂšme Ă©vĂ©nement mineur s’est produit. Tous ont dĂ©noncĂ© le gel salarial qu’aucune aumĂŽne de cent balles octroyĂ©e de-ci de-lĂ  par le peu-qu’il-en-coĂ»te macronien ne saurait compenser. Les plus prĂ©caires et les plus exposĂ©-e-s comme les AESH et autres ATSEM sur place en tĂ©moignaient justement.

Outre notre texte «Se relever, s’organiser, lutter et vaincre !», il faut prendre le temps de lire le tract de la CGT des Cheminots qui sort du strict grief salarial pour dĂ©noncer la casse d’un service public dont les usagers sont aussi les victimes. Le temps des «otages» est fini, celui de la solidaritĂ© est attendu. Le verso du papier propose des courriers Ă  envoyer  Ă  la SNCF et au conseil rĂ©gional pour lutter contre la disparition des gares comme de celles et ceux qui les font vivre. Mais nul n’ignore que seul un vĂ©ritable rapport de force qui dĂ©passe les strictes limites de l’entreprise peut espĂ©rer mettre un coup d’arrĂȘt aux restructurations en cours dans l’ensemble des secteurs de la reproduction : transport, santĂ©, enseignement
 En sommes nous lĂ  dans la pĂ©riode ?

IntĂ©ressant Ă©galement, le petit quatre pages «Conseils de classe», le bulletin des enseignants encartĂ©s au PRCF qui aborde Ă©galement la question du dĂ©litement de l’Éducation nationale sous ses aspects sociaux et historiques. Si nous ne partageons pas les options lĂ©nino-robespierristes  du groupe, nous reconnaissons le mĂ©rite de produire du texte argumentĂ©, certes plus long Ă  apprĂ©hender que le «tout augmente, sauf les salaires».

À ce propos, il serait bon que le conjoint français du couple franco-allemand se demande comment le gouvernement Scholz propose d’augmenter outre-Rhin le SMIC de 22 % alors que le smicard tricolore se contente de 0,9 % d’étrennes en 2022 !

Allez, qu’on se le dise, il y a eu des grands 27 janvier : en 1945, les soviĂ©tiques libĂšrent le camp d’Auschwitz-Birkenau, en 1973, les États Unis dĂ©cident enfin de se retirer du ViĂȘt Nam


Alors, comme chantaient les Communards :

Ça branle dans le manche,

Les mauvais jours finiront.

Et gare! Ă  la revanche

Quand tous les pauvres s’y mettront. 

La Balle est dans notre camp.

Boulogne-sur-mer, le 28/01/2022



on Twitter


on Facebook




Source: Lamouetteenragee.noblogs.org