Nous avons appris la mort de J. 27 ans habitant du quartier des Izards à Toulouse dans la nuit de samedi 14 à dimanche 15 avril. Il est décédé alors qu’il était incarcé à la maison d’arrêt de Seysses dans des circonstances jusqu’ici inconnues.

Le quartier de la Reynerie (Mirail) à Toulouse a été secoué par des révoltes toute la nuit du dimanche. Et peut être également le quartier d’Empalot (pas plus d’information à ce sujet). On n’a connaissance jusqu’ici (lundi 16 à 19:30) d’aucune arrestation ni blessures. La détresse du Midi a publié un article sur le sujet sans donner plus d’information. La maison d’arrêt de Seysses aurait aussi été agitée par une révolte. Le “calme” serait revenu en fin de journée selon un journal local en ligne. Celui-ci relaie la parole officiel : “il ne s’agit pas d’une mutinerie, mais d’un refus de réintégrer”. Matons, police et ERIS seraient tout de même intervenus dans la journée.

Le journal parle clairement d’un “suicide par pendaison” qui serait la version choisit par les autorités pour expliquer le décès. La prudence reste de mise. Les stratégies, dans ce genre de cas, sont d’évoquer une raison plausible quitte à revenir sur celle-ci dans un second temps.

La famille a déjà été convoquée par les autorités locales et fera savoir plus tard ses volontés. La colère et la rage domine chez nombre de Toulousain.ne.s face à cette nouvelle mort en prison.

Rage, courage et solidarité.

Plus d’info sur d’éventuelles suites à venir.

Par Information Anti Autoritaire Toulouse et Alentours (IAATA),

Source: http://iaata.info/Un-mort-en-prison-revolte-au-Mirail-2540.html