par PAT DE BOTUL le 18 mars 2016

Un homme dangereux

Emmanuel Macron, soutient la position de Manuel Valls sur la loi El Khomri : « Cette loi va permettre d’aligner la France sur le droit de l’Union européenne. C’est le début de l’adaptation de notre économie à la modernité, qui va ouvrir plus d’agilité et en même temps de sécurité individuelle, non pas statutaire ou corporatiste ». Il justifie ainsi plus de précarité et prétend qu’un salarié sera mieux protégé individuellement que collectivement par le biais du code du travail. Il se positionne donc contre la révolte des lycéens et des étudiants, tels ceux de Paris-VI-Jussieu qui ont décidé en assemblée générale d’intensifier la mobilisation et annoncent manifester « aujourd’hui et au-delà ».

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …