Avril 11, 2020
Par Rebellyon
342 visites

Vendredi 10 avril, Serigne Moustapha Kane, un étudiant sénégalais en deuxième année de prépa au Lycée du Parc de Lyon a été retrouvé mort dans sa chambre du CROUS « Les Antonins » à Villeurbanne. Il n’est pas mort du Covid-19 mais de manque de soin pour une autre maladie. Communiqué de Solidaires Etudiant-e-s Lyon

D’origine sénégalaise, cet étudiant n’est pas mort des suites du Covid-19. Selon le Progrès, « ses proches auraient confié que le jeune homme se plaignait ces derniers jours, de récurrents maux de ventre ».

Cela nous laisse penser que le manque de moyens pour la santé, le peu de dispositifs de soins accessible, n’y sont pas pour rien.

La précarité n’épargne personne.

Toutes nos pensées vont à ses proches, à ses camarades. Une cellule d’écoute psychologique a été mise en place pour les habitant.e.s de sa résidence, nous invitons les étudiant-e-s resté-e-s confiné-e-s à la résidence des Antonins à prendre contact avec le CROUS.

L’isolement tue. Prenez régulièrement contact avec vos proches et n’hésitez pas à les renvoyer vers des structures qui peuvent les aider. Pour les étudiant-e-s sénégalaises, l’Association des Étudiants et Stagiaires Sénégalais de Lyon (cessel) peut vous aider à surmonter cette période. Iels sont joignables sur Twitter (@Lecessel1), Facebook, Instagram (@cessellyon) et par mail : [email protected]

Nous revendiquons la mise en place de permanences de santé gratuites dans les résidences, ou dans d’autres endroits accessibles, qui permettrait à toutes et tous les étudiant-e-s d’avoir accès aux soins nécessaires.

Une fois de plus, nous sommes en deuil, il est important de se rappeler comment les soins sont d’autant moins accessibles pour les étudiant-e-s étranger-e-s.

Nous nous tenons à la disposition de toutes et tous les étudiant-e-s en situation précaire pour les accompagner dans leurs démarches pendant cette période de crise.

Solidaires Etudiant-e-s Lyon




Source: Rebellyon.info