L’éditorialiste Muwaffaq Matar du quotidien de l’Autorité palestinienne (AP) Al-Hayat Al-Jadida, écrit que l’État islamique tout seul n’a pas le pouvoir et la capacité de mener des attentats de grande envergure comme ceux qui ont eu lieu récemment à Paris et à Bruxelles, et qu’ils étaient en réalité orchestrés par Israël, qui s’est servi de l’E.I comme outil.

Selon lui, Israël a mené ces attentats pour se venger des récentes mesures européennes à son encontre, comme la décision de l’Union européenne de marquer les produits fabriqués dans les territoires occupés, ou encore l’initiative française de convoquer une conférence internationale pour résoudre le conflit israélo-palestinien et, en cas d’échec, de reconnaître un État palestinien.