Octobre 5, 2021
Par Contretemps
113 visites


Lire hors-ligne :

Dans cet Ă©pisode prĂ©parĂ© par l’équipe des gĂ©ographes de Contresons, nous explorons avec ClĂ©mence LĂ©obal, Juliette Morel, Matthieu Noucher et Florian Opillard les enjeux politiques de la cartographie, Ă  partir de l’Atlas critique de la Guyane (2020).

Nous montrons comment la cartographie critique transforme radicalement les maniĂšres de produire des cartes, mais aussi de les comprendre et de les utiliser. Les productions cartographiques habituelles, majoritaires, s’inscrivent dans des rapports de pouvoir qu’elles permettent d’instituer et de perpĂ©tuer. Subvertir la raison cartographique et dĂ©coloniser les cartes sont donc des enjeux cruciaux pour la gĂ©ographie critique.

Montage et prĂ©paration : Marie Chenet, Muriel Froment-Meurice, Gilles Martinet, Mari Oiry-Varacca, Florian Opillard.

*

Contresons, un podcast indisciplinĂ©, orchestrĂ© par la revue Contretemps. Tous les quinze jours, une de nos Ă©quipes propose une analyse critique, sous un angle historique, philosophique, gĂ©ographique ou sociologique, mais toujours politique ! Contresons, c’est un podcast pour celles et ceux qui veulent mieux comprendre le monde contemporain et inventer ensemble celui qu’il nous faut construire, d’urgence. RĂ©parons les transistors de la transition, montons le son : Contretemps prend l’antenne, c’est Contresons !

L’image qui illustre ce podcast a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e Ă  partir d’une photographie partagĂ©e en Creative Commons par Clara Espinoza, prise le 25 octobre 2019 lors d’une manifestation sur la Plaza Italia de Santiago (Chili).

La musique du jingle est extraite de « Comme la lune Â» de Dopamoon.

Ă  voir aussi

Lire hors-ligne :



Source: Contretemps.eu