Octobre 22, 2020
Par Indymedia Nantes
231 visites


Un jeune prisonnier kurde est mort, selon sa famille, des suites des tortures qu’il a subies dans une prison de la province de K?r?kkale, en Anatolie centrale.

Serkan-tumay-medium

Serkan Tumay, originaire de la province de Bitlis, purgeait une peine de deux ans. Tumay avait Ă©tĂ© gravement maltraitĂ© par les gardiens de la prison de type F de K?r?kkale il y a environ un mois, et que ceux-ci lui avaient notamment cognĂ© la tĂȘte contre le mur. Suite Ă  ces violences, le victime aurait eu plusieurs fractures aux os et au crĂąne. La famille de Tumay suppose qu’il s’agissait de reprĂ©sailles des gardiens, car le jeune homme de 27 ans avait dĂ©noncĂ© Ă  plusieurs reprises les conditions de dĂ©tention inhumaines dans la prison de haute sĂ©curitĂ©, notamment de la brutalitĂ© du personnel pĂ©nitentiaire. AprĂšs que les proches de Serkan Tumay aient Ă©tĂ© informĂ©s des rĂ©cents mauvais traitements qu’il avait subis, Hakan Tumay, un frĂšre du dĂ©funt, a fait une rĂ©clamation auprĂšs du procureur gĂ©nĂ©ral de Manisa qui a transmis un rapport aux autoritĂ©s concernĂ©es Ă  K?r?kkale. La famille a Ă©tĂ© informĂ©e, dimanche 18 octobre, du dĂ©cĂšs de Serkan survenu la veille. La famille du dĂ©funt a portĂ© plainte contre l’administration pĂ©nitentiaire de Kirikkale pour torture ayant entraĂźnĂ© la mort. Ses parents, Hasibe et Kaz?m Tumay, ont appelĂ© Ă  la solidaritĂ©.




Source: Nantes.indymedia.org