Mai 3, 2018
Par Union Syndicale Solidaires
228 visites


Les journalistes évoquent le climat de peur étouffant qui enserre le paysage médiatique en Turquie, à l’approche d’une journée mondiale d’action pour exiger la libération de plus de 120 journalistes toujours incarcérés depuis la tentative de coup d’État de 2016.

“Chaque jour, nous montrons que l’art et le journalisme ne peuvent pas être incarcérés. Nous continuerons de lutter et de clamer “le journalisme n’est pas un crime” jusqu’à ce que tous les journalistes soient libres.”

[…]




Source: