Juillet 19, 2016
Par Union Syndicale Solidaires
193 visites


Les droits humains en Turquie sont en péril à la suite de la tentative de coup d’État sanglante du 15 juillet, qui s’est traduite par la mort d’au moins 208 personnes et près de 8 000 arrestations, a déclaré Amnesty International lundi 18 juillet 2016.

Plusieurs représentants du gouvernement proposent de rétablir la peine de mort pour sanctionner les responsables de ce coup d’État manqué, et Amnesty International enquête sur des informations selon lesquelles des détenus à Ankara et à Istanbul sont soumis à diverses atteintes aux droits humains – mauvais traitements en détention et impossibilité de consulter un avocat notamment.

[…]




Source: