Les unités de vengeance Şehit Sorxwin Roboskî et Şehit Soro Amed ont attaqué et détruit par le feu deux usines fournissant l’armée turque en vêtements et en équipement pour les véhicules militaires. L’action, survenue le 11 janvier dernier, a eu lieu dans la zone industrielle PİK Dökümcüler, située dans le district de Başakşehir à Istanbul. 8 minibus appartenant à la compagnie et plusieurs véhicules de l’armée turque ont aussi été incendiés.

Dans leur communiqué, les deux groupes ont déclaré que leur action a visé ces usines puisqu’elles fournissent de l’équipement à l’armée d’occupation turque dans sa guerre menée contre le peuple du Kurdistan. Toutes les usines qui produisent du matériel pour l’armée turque et/ou qui leur octroient des ressources économiques seront la cible de prochaines attaques. Ces actions s’inscrivent dans la lutte contre l’occupant turc qui opprime le peuple Kurde. Rappelons que le 5 janvier, le groupe Şehit Sorxwin Roboskî a détruit un entrepôt dans le district de Güngören et a mené une action de sabotage cinq jours plus tard sur une usine à Başakşehir.


Article publié le 21 Jan 2020 sur Ucl-saguenay.blogspot.com