Décembre 26, 2022
Par Kurdistan Au Féminin
197 visites

TURQUIE / KURDISTAN – Une enquête a été ouverte contre 50 villageois kurdes qui ont demandé aux autorités turques la permission de retourner à leur village dans la province de Şırnak (Şirnex). Ils sont accusés de « vouloir retourner dans leur village pour aider une organisation terroriste ». La Turquie vidé plus de 3 000 villages kurdes à partir des années 1980, chassant environ deux millions de Kurdes de leurs terres dans sa guerre « anti-PKK ».

Près de 50 Kurdes qui ont demandé au bureau du gouverneur de retourner dans le village évacué de Merkitik à Elkê ont été menacés. Au commissariat, on leur a demandé s’ils voulaient retourner à leur village « pour aider l’organisation ? » Les villageois ont dû retirer leur requête mais sont quand-même poursuivis pour « terrorisme ».

Les villageois ont récemment demandé au gouvernorat de Şırnak l’autorisation de retourner dans leur village, qui avait été évacué en 1988 en raison du conflit armé entre l’Etat turc et le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Les villageois ont déclaré dans leur requête qu’ils voulaient retourner dans leurs villages, désormais sécurisés par les forces turques, pour faire de nouveau de l’agriculture et l’élevage pour gagner leur vie.

En réponse à la requête, le président du district du Parti AKP, Hulusi Adıyaman, a dénoncé les villageois à la police, affirmant que « la demande des villageois n’est pas habituelle et qu’ils aideront l’organisation terroriste ».

Par la suite, une enquête a été ouverte contre les villageois, et la police les a convoqués et interrogés sur leur demande d’autorisation de retour. Parmi les questions posées figuraient : « Allez-vous retourner au village pour aider l’organisation terroriste ? », « Dans quel but retournez-vous au village ? » et « Qui a rédigé la requête pour vous ? » Les villageois ont dû retirer leur requête.

Les forces de sécurité turques ont évacué plus de 3 000 villages kurdes pour des « raisons de sécurité » à partir des années 1980. Selon une étude, entre 1991 et 2001, 3 206 villages kurdes ont été vidés ou incendiés par l’armée turque et environ deux millions de Kurdes ont été chassés de leurs villages.




Source: Kurdistan-au-feminin.fr