Samedi 30 mars

Manifestation à Turin

Vous vous êtes réjouis de l’expulsion de l’Asilo Occupato que vous voulez donner aux spéculateurs de la guerre contre les pauvres des périphéries.

Vous nous avez arraché.es six compagnon.nes, en les accusant d’avoir lutté contre la détention et l’expulsion de personnes sans papiers – ceux et celles que vous n’arrivez pas à séquestrer dans des bateaux, à noyer en mer, ou à repousser en Lybie.

Vous avez occupé tout un quartier, en asphyxiant celleux qui y vivent. Et vous avez le courage d’appeler ça normalité – la même normalité qui protège le chantier de la TAV que vous dites vouloir arrêter.

Vous avez nommé étincelle [scintilla] cette brillante opération et vous avez réussi à incendier de rage des milliers de cœurs, descendus dans la rue pour répondre à votre attaque et contre-attaquer.