Trois compagnons sont descendus du toit il y a une heure [dans la matinée du 8 février] et nous ont informé qu’à l’intérieur de l’Asilo, les ouvriers, avec un zèle particulier pour satisfaire les commandes des flics, s’affairent à tout condamner, à murer chaque ouverture, à rendre la structure inutilisable.

Deux personnes sont déjà descendues et ont rejoint le rassemblement en bas tandis que Larry a été arrêté pour l’association subversive.

Les 3 derniers sont en train de descendre en ce moment.
En bas le rassemblement continue, venez !

Manifestation demain samedi 9 février à Turin.

[Commentaire publié sur Indymedia-Nantes le 8 février 2019.]