L’occupation de Corso Giulio est surtout habitative avec un espace collectif. Cette occupation est née de l’assemblée de quartier contre les expulsions de logement. Ce sont principalement des familles qui y vivent et ce matin les flics ont de nouveau fracassé les portes pour perquisitionner et emmener des compagnons.

Tandis qu’à l’Asilo, dont là aussi les portes ont été maintes fois défoncées par les flics, les occupants sont depuis très tôt ce matin sur le toit et résistent à l’expulsion. Le quartier est complètement militarisé et les flics donnent la chasse à quiconque se rassemble pour exprimer sa solidarité. Malgré cela plusieurs rassemblements et manifs sauvages ont eu lieu toute la journée dans la ville en jouant au chat et à la souris avec les flics

Par Rebellyon,

Source: http://rebellyon.info/Turin-arrestations-et-expulsions-de-l-20185