Janvier 20, 2021
Par La Feuille De Chou
263 visites


Environ 200 étudiants, enseignants se sont rassemblés à 13h place de la république à Strasbourg avant de défiler vers le campus de l’Esplanade où ils ont pu débattre dans un amphithéâtre de l’Escapade.

Plusieurs témoignages ont été faits avant le départ du cortège sur la situation dramatique du monde étudiant. Des mois de solitude, sans cours, sans possibilité de se rassembler. Des étudiants oubliés par le gouvernement qui autorise les consommateurs en ce premier jour de soldes à stationner de manière compacte devant les grands magasins, les élèves du primaire et du secondaire à aller en classe, les travailleurs à se rendre dans les usines et les bureaux quand les patrons ne les licencient pas, mais interdit aux étudiants d’étudier.

feuilledechouphotos

étudiants en danger

Des suicides ont déjà eu lieu et des tentatives. Des étudiants ont faim, et il suffit de voir la queue devant le CROUS pour faire le constat de la faillite de Blanquer et Vidal, qui sont annoncés demain jeudi sur le campus désert de leur fait. Et les étudiants étrangers ont la vie encore plus dure, dans leur 9 m2 sans voir la famille ni pouvoir se déplacer vers leur pays. Et parmi les étrangers, la pire situation est celle de ceux en situation irrégulière du fait de la politique anti-étrangers de la france et de Schengen. On peut s’attendre à des situations terribles du point de vue psychologique et psychiatrique.

feuille2chouphoto

Plusieurs sont intervenus sur la survie qui est la leur. Trop c’est trop. On a pu dire que ce n’est pas le prétexte sanitaire qui empêche le gouvernement de réouvrir les facultés, mais la crainte que le collectif d’étudiants rassemblé sur le campus ne se révolte en masse, mettant en difficulté le pouvoir de Macron-Castex.




Source: La-feuille-de-chou.fr