Septembre 17, 2021
Par Le Poing
280 visites




Capture d’écran de l’incendie, de Yann Voldoire sur Twitter

Dans la nuit de jeudi à vendredi à Montpellier, un nouvel incendie s’est déclaré dans un campement de la communauté Rom à proximité de l’avenue Nina Simone. C’est le troisième depuis le début du mois d’août, faisant paraître l’hypothèse du hasard comme de moins en moins tangible. Une riveraine aurait aperçu un homme circuler autour du campement vers 5h du matin, juste avant le début de l’incendie (source la Gazette de Montpellier). Une dizaine de véhicules ont été détruits par les flammes, sans que de victime se soit à déplorer.

➡️ Un événement dramatique qui intervient dans un contexte de guerre sociale menée par le nouveau préfet de l’Hérault, Hugues Moutouh, à l’initiative du démantèlement de deux campements.

➡️ La dernière expulsion datant du 31 août, celle du campement du “Mas Rouge” a contribué à créer de nombreuses situations d’urgence sociale : notamment pour les enfants du campement, à la veille de la rentrée scolaire.

➡️ Depuis, les associations qui travaillent au contact de ces populations dénoncent les “soudaines” décisions préfectorales concernant ces bidonvilles, et les conséquences dramatiques qu’elles provoquent pour leurs habitants.




Source: Lepoing.net