Mai 11, 2018
Par Mille Babords
287 visites



Dans le cadre du Festival Algérie Plurielle (21 avril-19 mai), le Manifesten propose le vendredi 11 mai à partir de 20H, la projection de 3 courts métrages suivie d’un débat :
— “Mor Lebhar” de Leïla Saadna – 2017, 19′ : quatre personnages racontent par bribes leurs trajets migratoires vers l’Europe jusqu’à leur retour choisi ou forcé en Algérie. Ils parlent des circonstances qui les ont poussés à quitter leur pays, de leur recherche de liberté et de dignité mais aussi de leur déception et de l’humiliation vécue face aux systèmes bureaucratiques des demandes d’asile européens. Leïla Saadna est réalisatrice et artiste visuelle basée à Alger …
— “Heureusement que le temps passe” de Ferhat Mouhali – 2011, 27′ : Madjid, jeune fan de l’équipe nationale algérienne, se retrouve paralysé après un accident de voiture survenu à un retour de match. Impuissant face aux divers problèmes qui l’accablent dont le délabrement de l’hôpital, Ferhat, son ami, décide de faire un film qui témoigne de cette situation révoltante. Ferhat Mouhali réalise des films documentaires en Algérie et en France depuis plusieurs années. Son premier court-métrage Heureusement que le temps passe a obtenu le prix du jury du festival du film amazigh de Tizi Ouzou en 2012 et le prix du public de festival Point Doc en 2013…
— “Kouchet el Djir” de Amine Boukraa – 2013, 28′ : Le réalisateur nous introduit dans un bidonville d’Oran. Houari, Tahar et Abdelkader nous emmènent à travers rêves et désillusions. Amine Boukraa est un réalisateur de documentaire de création. Pendant ses études en critique théâtrale à l’université d’Oran, il découvre le monde artistique, s’implique dans le théâtre et la musique. Amine participe en 2012 à l’atelier Béjaïadoc, formation de réalisation de films documentaires, c’est alors qu’il réalise Kouchet el Djir. En 2014, il s’installe en France et réalise plusieurs courts-métrages …

Manifesten, 59 rue Thiers, 13001 Marseille, contact chez manifesten.fr

Tout le programme sur http://algerieplurielle.fr/




Source: