FĂ©vrier 15, 2021
Par Le Monde Libertaire
385 visites


Depuis le balcon de sa résidence principale Place Saint Marc
Le pape François des Assises, dĂ©clara au monde qu’il en avait marre.
Marre, vraiment marre, de devoir faire ceinture quand, au plus fort, de la domination
A coups de ceinturons d’autres ont le bonheur qu’on leur flagelle les roustons.
Marre, vraiment marre, d’abuser sans capote des communiants installĂ©s sur le prie-Dieu
Conformément aux préceptes de son auguste prédécesseur Jean-Paul Dieu.
Marre, vraiment marre, que les nones s’enorgueillissent de leur pucelage et de leur moustache
Plus belles et moins connes, on les aurait trouvĂ©es au bal et non en l’église Saint-Eustache.
Marre, vraiment marre, des gĂ©nuflexions douloureuses causĂ©es par l’arthrite
Quand il serait loisible de s’agenouiller sans douleur devant une lune, un con ou une bite.
Marre, vraiment marre des hosties, de l’eau bĂ©nite et du vin clairet
Quand des grillades et du CĂŽte du RhĂŽne rĂąpeux pourraient ĂȘtre servis sur une toile cirĂ©e.
Marre, vraiment marre, de la littérature biblique et des cures de valium
Quand le divin marquis tend les bras en compagnie d’une pipe d’opium.
Marre, vraiment marre, d’ĂȘtre acculĂ© par les dettes Ă  jouer ce rĂŽle de pape
Personne ne soupçonne rĂ©ellement ce qu’engage ce boulot de satrape.

CĂ©d.




Source: Monde-libertaire.fr