Novembre 15, 2022
Par Manif Est
223 visites

Nous, associations, collectifs, partis ou syndicats, soutenons le Bloc Lorrain, menacé de dissolution par le ministre de l’Intérieur et des Outre-Mer Gérald Darmanin et ses services.

Le Bloc Lorrain est une association regroupant 200 adhérents, de tous âges, tous horizons qui militent pour une meilleure justice sociale, fiscale et environnementale. Acteurs incontournables de la solidarité dans le Grand Est, en un an, ils ont distribué plus de 20 000 repas lors de maraudes, plus de 1400 colis pour les étudiants et familles de réfugiés en situation de précarité, collecté et fait parvenir des médicaments et des vêtements pour le peuple ukrainien. Sensibles à l’urgence climatique, ils effectuent régulièrement des ramassages de déchets, et éteignent les panneaux et enseignes publicitaires. Engagés socialement, ils organisent et participent à des manifestations, contre la précarité, contre les lois liberticides, ou encore pour dénoncer la répression policière.

Le 24 Octobre 2022, Le Bloc Lorrain a reçu des documents annonçant que Darmanin souhaitait enclencher une procédure de dissolution à leur encontre. Le fait de refuser toute autorité sert de justification à Darmanin pour dissoudre une association qui porte des valeurs et agit au quotidien auprès des plus précaires.

Plus que Le Bloc Lorrain c’est la démocratie qui est en danger. Nous sommes toutes et tous concernés !

Cette attaque du gouvernement bafoue les libertés fondamentales d’association, de réunion, d’expression et d’opinion. Comme Contre Attaque (Nantes Révolté) ou encore le Groupe Antifasciste Lyon et Environs, Darmanin mobilise un article de la loi séparatisme pour s’attaquer aux groupes de gauche radicale. Il imagine également par ce biais pouvoir faire taire la contestation de la rue et la critique radicale du gouvernement.

A l’heure où les idées racistes, fascistes, et nationalistes se multiplient, le gouvernement choisit une nouvelle fois de s’attaquer à des associations antiracistes, antifascistes, anticapitalistes et qui nourrissent une critique radicale et légitime des actions du gouvernement.

Premiers signataires :

Fédération anarchiste / La Confédération Nationale du Travail / La Grenade / Ginko mon amour / Sortons du nucléaire Moselle / ATTAC / La chorale révolutionnaire / Black lines / Collectif Lorraine Anticapitaliste / Jeandelaincourt environnement / Youth For Climat Nancy / Collectif MJL / …


Pour soutenir le Bloc Lorrain :

Revue de presse : quelques articles de presse évoquant l’éventuelle future dissolution du Bloc Lorrain :




Source: Manif-est.info