Janvier 14, 2021
Par Attaque
239 visites


Il Rovescio / mercredi 13 janvier 2020

Trente. Dans la nuit du 22 au 23 novembre, trois armoires de fibre optique ont été sabotés. Un près d’une zone industrielle, le deuxième dans le secteur des usines GLS et Iveco et un troisième près d’une succursale de la Préfecture de police.
On pouvait y voir les tags : « Liberté pour Juan », « Solidarité avec les inculpés de l’op. Scripta Manent », « Solidarité avec les révolutionnaires emprisonnés », « Liberté pour tou.te.s » « (A) ».

La même nuit, une voiture de la police pénitentiaire [le nom officiel des matons italiens ; NdAtt.] a été vandalisée, on pouvait y voir le tag : « Solidarité avec les révoltés ».




Source: Attaque.noblogs.org