Décembre 17, 2020
Par Rebellyon
188 visites


Parce qu’années après années beaucoup d’exilé.es vivent encore et encore les mêmes violences et les mêmes galères, cette semaine Mayday une émission de Radio Canut ressort des archives à la rencontre de celles et ceux qui ont traversé la Méditerranée.

Après un détour par la dernière manif lyonnaise contre la loi sécurité globale, on retourne à l’amphi Z, lieu ouvert en banlieue lyonnaise en décembre 2017 qui pendant près de 2 ans a accueilli des centaines de personnes. On y rencontre 4 jeunes guinéens qui nous racontent leur périple de la Guinée Conakry jusqu’à Villeurbanne : le désert, les prisons libyennes, les barques en Méditerranée, les camps en Italie, les flics français à la frontière.

On retrouve aussi un ami que l’on a rencontré à Genève peu de temps après son arrivée, lui qui comme des centaines d’autres fut parqué 3 étages sous-terre, dans des bunkers de la guerre froide ; cachez et emprisonnez donc ces migrants que l’on ne veut pas voir, semblaient vouloir dire les autorités locales.

Face aux politiques publiques dégueulasses qui n’ont comme unique but que de rendre la vie impossible aux exilé.es, des personnes s’organisent un peu partout en France. Nous sommes allés trouver celles et ceux qui font de la solidarité une arme, sur le plateau de Millevaches et celui de la Croix Rousse où pendant 2 ans le collège réquisitionné au pied de biche a vu passer des milliers de personnes en galère.




Source: Rebellyon.info