Mai 16, 2021
Par CNT Solidarité OuvriÚre
373 visites


Face aux conditions de travail, aux atteintes Ă  nos droits et au mĂ©pris de la direction, nous appelons les travailleurs et travailleuses de la chaĂźne de magasins NOZ Ă  rejoindre la CNT-SO !

Tract_CNT-SO_Noz

À maintes reprises dĂ©jĂ  nous avons vu dans la presse des histoires sur NOZ : harcĂšlement, non respect des lois, entrave Ă  la libertĂ© syndicale.

A CELA NOUS POUVONS RAJOUTER LES TÉMOIGNAGES DE SALARIÉ-E-S

« L’HUMAIN NE COMPTE PAS CHEZ NOZ ET LES PRIMES NE SONT PAS A LA HAUTEUR DES RÉSULTATS APPORTES A L’ENTREPRISE. Â»

« MANAGEMENT IRRESPECTUEUX ET INCOMPÉTENT ! À FUIR ! Â»

« ENTREPRISE DIVISÉE EN MICRO SOCIÉTÉS POUR ÉVITER LA FORMATION DE SYNDICAT… Â»

« SE FAIRE TRAITER COMME UN CHIEN ALORS QU’ON EST NOUVEAU NON MERCI ! Â»

« MANAGEMENT DE LA TERREUR ET DE LA PRESSURISATION.PAS DE CONSIDÉRATION. VOUS SEREZ SUIVI ET SURVEILLE A CHAQUE MOMENT DE LA JOURNÉE. LES MANAGERS INSTAURENT UNE COMPÉTITION MALSAINE ENTRE LES COLLABORATEURS Â»

Mais qu’attendre d’une entreprise dont le patron RĂ©my Adrion, qui se vante de « n’avoir eu aucun conflit en trente ans Â», et qui dĂ©clare « Moi, les gens qui regardent leur montre pour rentrer Ă  l’heure, qui rechignent Ă  bosser un peu plus tard pour que le boulot soit fait, ça ne m’intĂ©resse pas. Â»

Durant les derniĂšres annĂ©es, nous avons bien vu de petites grĂšves et quelques attaques aux prud’hommes. Mais du fait de l’isolement de ces actions rien n’a changĂ© et la direction se croit toujours tout permis.

Dernier exemple en date, le non-respect du protocole sanitaire au magasin de Creuzier-le-Vieux dans l’Allier. Suite Ă  la dĂ©couverte d’un cas positif au Covid-19 la direction refusait la fermeture du magasin alors que tout le personnel avait Ă©tĂ© dĂ©clarĂ© « cas contact Â», et continuait de vendre des produits non-essentiels. Le syndicat CNT-SO d’abord contactĂ©, puis rejoins par des employĂ©-e-s s’est engagĂ© dans une lutte pour la dĂ©fense des droits des salariĂ©-e-s et leurs dĂ©dommagements. Ce fut une victoire car le magasin a Ă©tĂ© fermĂ© jusqu’au retour Ă  la normal de la situation. Nous savons que l’organisation de la sociĂ©tĂ© Noz et son mode de management nuisent aux conditions de travail des employĂ©-e-s, qu’il est difficile de vous dĂ©fendre et de crĂ©er un syndicat. Mais cela ne doit pas ĂȘtre pris comme une fatalitĂ© !

Si toi tu travailles chez Noz et que tu souhaites te dĂ©fendre et t’organiser avec tes collĂšgues de travail, contactes nous !

UNION, ACTION, AUTOGESTION




Source: Cnt-so.org