Le 1er mai prochain, journĂ©e internationale de lutte des travailleuses et des travailleurs, sera une nouvelle fois l’occasion pour des millions de personnes Ă  travers le monde de se mobiliser et de manifester. Cette annĂ©e 2021 s’inscrit dans un contexte de crise sanitaire sans prĂ©cĂ©dent. Et les consĂ©quences de cette crise sont catastrophiques pour une grande partie de la population
 pendant que les capitalistes continuent de s’enrichir !

UN GOUVERNEMENT CONTRE LE MONDE DU TRAVAIL

La crise sanitaire liĂ©e Ă  la pandĂ©mie mondiale de la Covid-19 a mis en lumiĂšre les choix dĂ©sastreux opĂ©rĂ©s par les gouvernements successifs ces 20 derniĂšres annĂ©es dans la gestion de l’hĂŽpital public.

Des dizaines et des dizaines de milliers de fermetures de lits font qu’aujourd’hui l’hĂŽpital n’est plus en capacitĂ© de prendre en charge correctement les patient-es atteint-es gravement par le virus avec des consĂ©quences sur tous les autres soins qui sont retardĂ©s. Le personnel est en Ă©puisement physique et psychologique permanent. Et le gouvernement de continuer sa fuite en avant en programmant de nouvelles fermetures de lits voire des fermetures d’hĂŽpitaux.

Le gouvernement a Ă©galement choisi un nouvelle fois son camp pour rĂ©pondre Ă  la crise Ă©conomique consĂ©cutive de la crise sanitaire : celui du grand patronat et ce « quoi qu’il en coĂ»te Â» !!! L’Etat verse sans aucune contrepartie aux grandes entreprises pendant que des centaines d’autres ferment avec des milliers de salariĂ©-es qui se retrouvent au chĂŽmage.

Dans le mĂȘme temps, ce gouvernement fait le choix de construire une contre-rĂ©forme de l’assurance chĂŽmage qui va faire basculer des milliers de personnes dans la prĂ©caritĂ© dĂšs le 1er juillet 2021. La mobilisation du 23 avril, journĂ©e de convergence pour l’abrogation de la rĂ©forme de l’assurance chĂŽmage a Ă©tĂ© portĂ©e notamment par l’Union syndicale Solidaires mais aussi par les occupant-

es des dizaines de lieux culturels dans tout le pays. Cette mobilisation pour dĂ©fendre tout-es les « intermitemps du travail Â» (spectacle, saisonnier-es, contrats courts
) continue jusqu’à l’abrogation de cette loi scĂ©lĂ©rate.

LE DANGER DE L’EXTRÊME DROITE

Depuis 30 ans l’extrĂȘme droite et la dynastie de millionnaires Le Pen continuent de prospĂ©rer sur la misĂšre sociale et les peurs. Et le gouvernement actuel fait la course sur sa droite, enchaĂźnant les mesures liberticides, enfonçant toujours plus le pays vers un rĂ©gime autoritaire, d’attaque incessante contre la population musulmane ou supposĂ©e l’ĂȘtre.

DES ALTERNATIVES EXISTENT

Solidaires portent des mesures d’urgence dans la pĂ©riode. Au-delĂ , l’indispensable reconversion Ă©cologique doit s’accompagner de nouveaux droits sociaux et d’un pouvoir supĂ©rieur des travailleuses et des travailleurs dans le contrĂŽle et la finalitĂ© du travail. C’est en se mobilisant, en se regroupant, en se syndiquant que nous allons gagner.

Le 1er mai, soyons des milliers dans la rue pour affirmer notre résistance

Ă  ce gouvernement, pour affirmer notre combat contre l’extrĂȘme droite, pour affirmer notre engagement Ă  lutter pour un progrĂšs social et Ă©cologique.

FAISONS DE CE 1ER MAI UNE FÊTE DES LUTTES !

NOS MESURES D’URGENCE :

‱ Brevets publics sur les vaccins et socialisation de l’industrie pharmaceutique

‱ Renforcement massif des services publics, dont la santĂ© et l’éducation

‱ Interdictions des licenciements dans les entreprises qui font des profits

‱ Conditions sociales et Ă©cologiques des aides publiques aux entreprises

‱ SMIC à 1700 € Net, +400 € par mois pour toutes et tous dont les retraites et les minimas sociaux

‱ 18-25 ans : accĂšs Ă  tous les minimas sociaux

‱ Abrogation de la rĂ©forme chĂŽmage

‱ Contre le chĂŽmage : partage du travail avec 32 h hebdomadaires de rĂ©fĂ©rence sans perte de salaire ni flexibilitĂ©

https://solidaires.org/Un-1er-mai-de-resistance-et-de-luttes-dans-la-rue




Source: Visa-isa.org