Novembre 9, 2020
Par Campagne BDS France
354 visites



image_pdfimage_print

Tract version JPEG ou PDF
Affiche version JPEG ou PDF

Du Mur d’apartheid israĂ©lien dans les territoires palestiniens au Mur de la honte Ă©tasunien Ă  la frontiĂšre du Mexique en passant par le Mur marocain au Sahara occidental et les nombreux murs anti-migrants dans le monde, prĂšs de 70 murs dĂ©chirent les terres et la vie des gens. Fortement militarisĂ©s, ils sont responsables de milliers de morts et sont la cause d’expulsions, d’exclusions, d’oppressions et de discriminations. Avec l’épidĂ©mie de Covid-19, les murs sont devenus encore plus hauts et plus brutaux.

LancĂ© par l’ONG palestinienne «Stop the Wall» en 2017, l’appel Ă  une journĂ©e internationale pour un monde sans murs est relayĂ© aujourd’hui par plus de 400 organisations, rĂ©seaux et mouvements dans le monde.Les murs empĂȘchent la libertĂ© de mouvement et l’autodĂ©termination des peuples. Ils sont le symbole d’un monde oĂč les guerres, la militarisation et l’exclusion remplacent la justice, la libertĂ© et l’égalitĂ©. Construits pour renforcer les frontiĂšres, ils contribuent Ă  la domination des puissants. Ces murs, visibles ou invisibles, maintiennent des dizaines de milliers de personnes en prison, empĂȘchent la libre circulation des migrants et rĂ©fugiĂ©s, entraĂźnent des restrictions au droit d’asile et des blocus comme ceux de Cuba et de Gaza. Ces murs sont aussi culturels. Les «murs numĂ©riques»,quant Ă  eux, façonnent de plus en plus nos sociĂ©tĂ©s: ils discriminent l’accĂšs Ă  l’information et Ă  la communication et imposent des systĂšmes sophistiquĂ©s de surveillance et de contrĂŽle.

Dans son encyclique «Fratelli tutti» du 3 octobre 2020, le pape François s’oppose Ă  la culture des murs «érigĂ©s sur la terre pour Ă©viter la rencontre avec d’autres cultures, avec d’autres personnes. quiconque Ă©lĂšve un mur finira par ĂȘtre un esclave dans les murs qu’il a construits». De nombreux gouvernements participent Ă  la construction de ces murs ou font leur promotion. Ils favorisent ainsi une vĂ©ritable industrie des murs qui tire d’énormes profits de leur construction et de leurs Ă©quipements: surveillance, systĂšmes de dĂ©tection, radars.

—————–

Soucieux de dĂ©fendre la justice, l’égalitĂ© et la libertĂ© pour rĂ©soudre les problĂšmes de la planĂšte, nous appelons Ă  participer Ă 

la 4e Journée Internationale pour un Monde sans murs

pour :

  • faire tomber les murs qui exploitent, discriminent, oppriment et expulsent;
  • sensibiliser le public sur les effets dĂ©vastateurs des murs dans nos vies;
  • valoriser les actions des mouvements qui luttent contre ces murs;
  • sanctionner tous ceux (gouvernements, industriels
) qui tirent profit des murs

Campagne internationale pour un Monde sans Murs, relayée en France par :

Premiers signataires : AFAPREDESA – AFASPA – Association les Amis de la RASD – Association de Palestiniens en Ile-de France – Association France Palestine SolidaritĂ©: Paris 14-6 , Paris-Centre, Paris-Sud, Clermont-Ferrand, Saint-Denis, Noisy est ensemble – Association DĂ©mocratique des Tunisiens en France (ADTF) – Campagne BDS France-Paris – CEDETIM – ComitĂ© pour le Respect des LibertĂ©s et des Droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT) – ComitĂ© de SolidaritĂ© avec les Indiens des AmĂ©riques (CSIA Nitassinan) – FĂ©dĂ©ration des Tunisiens pour une CitoyennetĂ© des deux Rives (FTCR) – Forum Palestine CitoyennetĂ© – Fondation Frantz Fanon – IPAM – MRAP – Mouvement de la Paix – PCF – Plateforme pour la SolidaritĂ© avec le Peuple du Sahara occidental – RĂ©seau syndical international de solidaritĂ© et de luttes – Solidaires – Terre et LibertĂ© pour Wallmapu – Union Juive française pour la Paix (UJFP) – Union des Tunisiens pour l’Action Citoyenne (UTAC) 


Site de Stop the Wall: https://www.stopthewall.org

Previous post

4e JOURNÉE INTERNATIONALE POUR UN MONDE SANS MURS [CommuniquĂ© BDS France]




Source: Bdsfrance.org