Avril 25, 2016
Par Paris Luttes
52 visites


Récit un peu tardif, en images et en quelques lignes d’un moment où la CFDT s’est fait repeindre sa façade.

Vendredi 15 avril dernier, au départ de la place de la République, une cinquantaine de personnes ont fait un petit tour dans le quartier de Belleville en criant des slogans contre la police, le travail et les syndicats et en collant des affiches. Elles se sont arrêtées devant la façade de la CFDT et l’ont repeinte à l’extincteur (apparemment la glycéro ça ne se nettoie pas bien…), décorée de quelques œufs de peinture en y laissant un message : COLLABO.

Un passage express qui dit ce que l’on pense des syndicats, qui main dans la main avec le gouvernement et les patrons négocient la longueur de nos chaînes et la temporalité de la lutte.

Notre révolte n’est pas négociable !

Ni loi, ni travail !

 - 7.5 ko
 - 7.2 ko
 - 7.4 ko
 - 7.3 ko



Source: