Aujourd’hui, alors que partout la colère sociale gronde, que la grève s’étend et que les manifestations se préparent, Delevoye a reçu quelques organisations syndicales. Il a dans cette même journée trouvé le temps de se souvenir qu’il avait oublié de signaler ses liens avec le monde de l’assurance et démissionné de l’institut où il continuait à siéger.

C’est donc un haut commissaire toujours plus fragilisé qui est venu en fin de journée pour annoncer qu’il n’avait pas grand-chose à dire de plus, qu’il continuait avec le gouvernement à porter un projet de retraite soi-disant universel dont tout le monde a bien compris qu’il ne sera qu’une nouvelle injustice pour toutes et tous.

Pour Solidaires, il n’y a rien à attendre d’un gouvernement qui oppose des catégories de travailleurs et travailleuses aux autres et attise la division. Il est indispensable de poursuivre la mobilisation et d’être toujours plus nombreuse et nombreux en grève.

Ensemble construisons la gréve générale, imposons un autre avenir.

Documents à télécharger

Article publié le 9 décembre 2019


Article publié le 09 Déc 2019 sur Solidaires.org