Janvier 24, 2022
Par Rennes Info
216 visites

27 janvier 2022 : RASSEMBLEMENT des Postiers

10 h30 Place de la REPUBLIQUE/ Rennes

Comme tous les salariés, les postiers constatent que les prix augmentent de façon importante : près de 3% sur l’année 2021 sans tenir compte de l’immobilier et du gaz et de l’électricité. L’année 2022 démarre sur un rythme d’inflation encore plus élevée… Selon l’INSEE, 56% des salariés en France gagnent moins de 2 000 euros net. Et toujours selon l’INSEE, la moitié des salariés en France ont un salaire supérieur à 1940 euros nets ..

Qu’en est-il à La Poste ?? A La Poste, c’est bien pire. Selon le « bilan officiel social 2020 Branche services courrier colis » qui concerne 125 519 postiers, 84,59% ont une rémunération mensuelle moyenne nette de….1634 euros (pour les salariés) et de 1785 euros pour les fonctionnaires !! C’est la situation des facteurs, des trieurs, des postiers au courrier et au colis et agents des guichets, c’est-à-dire de ceux qui ont traversé tous les confinements à aller au boulot ! Même pour les postiers cadres (catégorie III), les dirigeants de La Poste sont pingres : les « cadres » à La Poste (classe III) ont une rémunération mensuelle nette moyenne de 2106 euros pour les salariés (CDI) et de 2300 euros pour les fonctionnaires, soit à peine plus que le salaire médian de l’ensemble des salariés en France !!

Globalement, pour les 222 000 postiers, le salaire médian net est inférieur de 150 euros au salaire médian constaté par l’INSEE pour l’ensemble des salariés du pays !!! Les postiers en ont assez d’être nettement moins payés que la moyenne des salariés ! Il faut rappeler qu’en 2021, il n’y a pas eu de versement de la prime d’intéressement ! Il faut que cela cesse.,

  • Chaque postier donne 253 euros mensuels aux actionnaires !!!
    Le lundi 10 janvier 2022, Philippe Wahl, PDG de La Poste qui inaugurait ce qui reste de La Poste du Louvre a indiqué « qu’en 2021 la Poste a fait des profits, ce qui veut dire que nos actionnaires auront des dividendes…. » . Les actionnaires vont donc toucher…700 millions d’euros en 2022 sur la base des résultats de 2021 !! Ce qui représente 3043 euros par salarié, soit 253 euros mensuels dont les 222 000 postiers ne verront pas la couleur !!

Non seulement c’est le travail ces postiers qui ont créé ces profits… mais aussi celui des nombreux précaires et intérimaires que les patrons de La Poste exploitent tant et plus. En 2021, en Bretagne, les dirigeants de La Poste ont utilisé plus de 5 000 intérimaires (et des CDI-gel) représentant un équivalent de plus de 1000 emplois à temps complet (842,5 au courrier, 85 au réseau, 90 au colis, 30 au Centre financier) ! Or à chaque fois que les dirigeants de La poste embauchent un intérimaire, ils rémunèrent les entreprises d’intérim (chiffre d’affaire de Manpower : 21 milliards, Adecco : CA de 19 milliards, Randstad CA : 23 milliards, Startpeople : augmentation du chiffre d’affaire de 70%, etc..) qui se sucrent sur l’intérimaire.

Ainsi, nos exigences de 300 euros net mensuels et d’un 13ème mois n’ont rien « d’irréalistes » ! Le problème, c’est que les dirigeants de La Poste n’en aucune intention d’augmenter les salaires comme ils l’ont annoncé le 19 janvier lors des « NAO »

C’est pourquoi le syndicat SUD (ainsi que les syndicats FO et CGT) appelle à la grève et à un rassemblement spécifique place de la République (devant la direction) le 27 janvier à 10h30.

Rennes le 23 janvier 2022

Le secrétaire départemental

Arnaud Bordier




Source: Rennes-info.org