Septembre 21, 2016
Par Marseille Infos Autonomes
0 visites


Infos locales

Répressions – Prisons

Le lycée Thiers contre la population : arrestations et contrôles

Vers 17h30 ce 20 septembre, une descente de police a eu lieu sur la place Thiers. Six personnes (et non pas cinq comme on le pensait plus tôt) ont été embarquées lors de cette opération, et de nombreuses autres contrôlées. Ce n’est pas la première fois que ce genre de situation se déroule ces derniers temps dans la zone. Et le lycée y joue un rôle sécuritaire de premier ordre.

Publié le (1er) Thiers

Antifascisme – Extrêmes-Droites

Apportons nos ordures à Zemmour

Le 22 septembre à 19 heures, un affreux personnage est invité à donner une conférence à Marseille à propos de son dernier bouquin. Son petit nom est Eric, et il est assez haïssable pour que nous pensions qu’il soit sympathique de lui réserver un comité d’accueil chaleureux. Mais pourquoi donc ne voulons-nous pas de Zemmour à Marseille (ni ailleurs, où que ce soit) ?

Publié le (11ème) La Valentine

Mouvements Sociaux – Insurrections

Manif’ du 15 septembre : la rentrée des gaz

C’est assez historique pour être remarqué, c’est la première fois depuis bien longtemps (à vrai dire, on ne se souvient même pas quand) qu’un mouvement social parvient à être à cheval sur l’été et à se prolonger après la pause estivale. Une fois n’est pas coutume, les gaz ont été de la fête sur la fin du cortège sauvage, et on compte a priori quatre ou cinq arrestations.

Publié le (1er) Belsunce

Répressions – Prisons

20 septembre 2016 : Face à la loi travail, son système et sa justice : SOLIDARITE MAXIMALE !

Le 20 septembre, 3 personnes ayant participé aux mobilisations contre la Loi Travail et son monde passeront en procès à partir de 14h, suite à la manifestation du 28 avril. Rassemblement devant le tribunal pour continuer à s’organiser et à lutter ensemble.
Mise à jour 22h : Le procureur demande deux et six mois avec sursis pour les deux premières personnes, deux mois fermes pour la troisième, ainsi que la relaxe pour refus de signalétique pour la première. Trois flics demandent 200 euros chacun à la deuxième. La SCNF demande 38.000 euros plus 25.000 euros pour préjudice moral et atteinte à l'image de marque. Rendu le 4 octobre. Un compte-rendu du procès est à venir.

Publié le (6ème) Préfecture




Source: