Nous devons être entendues En juin dernier, la mobilisation contre l’organisation actuelle de la semaine scolaire s’est enclenchée. Les résultats à la grande enquête intersyndicale ont démontré si besoin était le rejet massif de l’aménagement parisien des rythmes scolaires par notre profession, ce que disent les organisations syndicales depuis 2013. 98% des enseignantes et des enseignants qui se sont exprimés ne veulent plus de l’organisation arrêtée par la Ville de Paris. 80% des collègues se sont (…)


Activités des syndicats

/
Éducation

Source: http://www.cnt-f.org/tous-et-toutes-en-greve-le-18-octobre.html -