Septembre 2, 2021
Par Paris Luttes
253 visites


Tournée informative avec une délégation de l’Isthme de Tehuantepec, Mexique Août- Septembre 2021

Crédit photo : Beatriz Millón

Reconnue comme l’une des régions les plus venteuses au monde, l’isthme de Tehuantepec, situé dans l’État de Oaxaca au sud du Mexique, est devenu l’eldorado des multinationales de l’énergie renouvelable. Protégées par le discours de l’énergie “propre” et de la “transition énergétique”, ces grandes entreprises envahissent les terres des populations indigènes en y installant des parcs éoliens industriels par dizaine depuis plus de deux décennies.

Trois défenseur.euse.s du territoire de l’Isthme de Tehuantepec, Mexique, qui s’organisent contre l’extractivisme des projets éoliens industriels dans la communauté zapotèque de Union Hidalgo et contre les mines à ciel ouvert dans la forêt des peuples zoques des Chimalapas, seront présent-es en France de mi aout à fin septembre dans le cadre d’une tournée organisée par le collectif Stop EDF Mexique. Leur venue sera l’occasion de questionner les dynamiques coloniales à l’œuvre derrière le discours de l’énergie « propre » et de la transition écologique, en interrogeant les liens entre renouvelable industriel, extractivisme et dépossession du territoire.

En quoi les agissements de multinationales du renouvelable à l’international s’apparentent à un colonialisme vert ? Comment penser une transition énergétique d’un point de vue populaire et décolonial ? Comment sortir le thème de l’énergie du cercle des experts, des politiques et de la seule rhétorique technique pour en faire aussi une question sociale ? Comment repenser l’énergie et quelles sont les alternatives énergétiques collectives et solidaires qui existent déjà ?

Il nous semble plus que nécessaire pour sortir de l’impasse dans laquelle nous nous trouvons de penser une nouvelle dynamique d’organisation sociale qui arrive à se détacher radicalement du modèle capitaliste et colonialiste actuel de production de l’énergie. Nous souhaitons que cette tournée soit un maillage de plus d’une toile de résistances internationales en devenir : celles qui construisent des alternatives par le bas au modèle énergétique actuel et font vivre une écologie réelle, résolument sociale et décoloniale.

Nous avons besoin d’aide pour financer cette grande tournée solidaire ! Vous pouvez nous soutenir via notre crowdfunding où vous pourrez trouver plus d’informations sur la tournée et les différentes étapes par lesquelles nous allons passer : https://www.helloasso.com/associations/la-tempete-du-progres/collectes/rencontre-des-luttes-dignes-contre-le-colonialisme-energetique

Deux passages sur Paris sont prévus :

  • Le 5 septembre : rendez vous aux Jardins Ouvriers d’Aubervilliers à 18h pour une discussion avec les compas de l’isthme mais aussi de Guyane Française, sur les liens entre renouvelable industriel et extractivisme, suivie d’un repas partagé en présence d’un groupe de Son Jarrocho puis d’une projection du documentaire « la energia de los pueblos ».
  • Le 6 septembre : conférence débat à La Base avec les compas de l’isthme, Anel Marrec – chercheuse et experte de l’histoire des énergies renouvelables, sur le thème du colonialisme vert et de la critique de la transition énergétique.

    Ensuite, après des étapes à Amiens, Bruxelles, Longo Mai, Toulouse et Dijon, nous serons de retour sur Paris pour deux dates de plus :
  • Le 30 septembre à Polytechnique pour une conférence pour secouer les ingénieur-es du Plateau de Saclay, de 14 à 16h, puis rencontres avec la zone à défendre de Zaclay contre la ligne du métro 18 ;
  • Le 1er octobre à Sciences Po de 17h à 19h.

Pour plus d’informations, nous aider à organiser cette tournée, nous rejoindre, proposer des dynamiques, nous rencontrer, contactez-nous : [email protected]

Pour suivre les étapes de la tournée : Facebook Stop EDF Mexique




Source: Paris-luttes.info