Mis a jour : le samedi 9 mai 2020 à 00:46

Mot-clefs:

Lieux:

toulouse

Pour faire simple: ce nouveau niveau de contrôle nous a juste encore plus foutu la rage et donné envie d’agir. Ne rien faire à nos yeux c’était l’accepter.

Comme d’hab, si le contrôle fonctionne si bien c’est aussi parce que les citoyens l’acceptent docilement, bien installés dans leur bulle virtuelle pour continuer à se divertir et à télétravailler. Mais c’est plus que jamais le cordon qui les relie à cette vie pathétique. C’est pour ça qu’on a incendié une antenne-relais dans la nuit du lundi 5 au mardi 6 mai à Toulouse, côté Est du pont de l’embouchure. C’était plus simple qu’on l’imaginait. Visiblement on est pas les seules personnes à bouillir de rage et on s’en réjouit. Hostilité totale contre la civilisation et les tas de merde qui la composent.


Article publié le 08 Mai 2020 sur Nantes.indymedia.org