Mis a jour : le vendredi 22 mai 2020 à 12:58

Mot-clefs:

Economie

actions

directes

gilets_jaunes

coronavirus

Lieux:

toulouse

La dictature sanitaire en marche n’a pas su éradiquer le virus de la fièvre jaune qui habite nos corps.

Dans la nuit du 19 au 20 mai nous avons brisé les vitres de la banque LCL avenue Jean Rieux à Toulouse.

Il y a une guerre en cours, c’est vrai. Mais ce n’est pas celle contre un virus, c’est celle du haut de la société contre le bas. La crise économique actuelle n’est pas dûe au covid-19, mais à une politique libérale qui perdure depuis des décennies. Et si on ne veut pas revivre les conséquences de la crise de 2008 où des peuples comme les grecs ou les américains se sont retrouvés saigné à blanc, il faudra trouver la capacité de résister dans cette abominable guerre.


Article publié le 22 Mai 2020 sur Nantes.indymedia.org