Dans la nuit du 26 au 27 Novembre des pierres ont été jetées sur le commissariat central de Toulouse, des vitres du rez-de-chaussé ont été impactées.

En soutien à toutes les personnes subissant l’acharnement judiciaire et policier d’un système qui fait tout pour broyer leurs vies.

Face à la répression, riposte immédiate !