par PAT DE BOTUL le 23 mars 2016

Toujours la même chanson

Serge Dassault est soupçonné par le parquet national financier (PNF), d’avoir dissimulé plusieurs millions d’euros au Luxembourg et au Liechtenstein. L’industriel, l’une des plus grandes fortunes françaises, est déjà mis en examen dans le cadre de l’enquête sur un système présumé d’achats de voix lors des campagnes municipales de Corbeil-Essonnes (Essonne) en 2009 et 2010. Les deux affaires sont liées puisque les comptes du Luxembourg et du Liechtenstein auraient servi à transférer près de 4 millions d’euros vers des associations qui auraient alimenté les achats de voix. Naturellement, sans nier les dons, Dassault conteste tout lien avec les élections. On suppose que comme d’habitude, le grand patron se sortira indemne de l’affaire. « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront noir au blanc »

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …