Juin 22, 2016
Par Union Syndicale Solidaires
72 visites


A la BnF si la grève et les manifestations ont permis d’obtenir quelques avancées, celles-ci sont insuffisantes face aux enjeux auxquels nous sommes confrontés. Dans notre établissement, avec trois préavis de grève en avril, mai et juin, avec une participation importante des personnels aux actions, avec des journées de grève très suivies, en particulier par les « vacataires , » qui ne faiblissent pas depuis 6 samedis, les négociations entamées avec la direction sur les revendications locales doivent se traduire par des vraies réponses à nos revendications. Tous ensemble : non à la loi Travail, non aux suppressions de postes et à la précarité, pour des hausses de budgets !

[…]




Source: