Salut la compagnie,

Nous occupons le Feu Follet depuis le mercredi 7 octobre, Ă  Lons le Saunier, dans le Jura.

Vide depuis maintenant trois ans, le lieu regroupe deux immeubles d’habitation et un grand bñtiment collectif, ancien complexe sportif. Beaucoup d’espace pour beaucoup d’imagination donc.

Certain.e.s d’entre nous ont toujours vĂ©cu.e.s ici, d’autres y ont grandi.e.s et sont parti.es. quelques annĂ©es, d’autres encore ont dĂ©cidĂ©.e.s de s’y installer, souvent lassĂ©.e.s des tumultes de la grande ville – par ses flics, ses grands magasins, ses loisirs impayables, ses queues interminables devant les prĂ©fectures et les CAF, ses logiques de tri, d’effacement et d’entassement des plus prĂ©caires et ses expulsions prĂ©-hivernales massives.

La rĂ©pression croissante des formes d’habitats prĂ©caires n’arrangeant rien, sur fond d’instrumentalisation de faits divers et de petits calculs politiciens, les rĂ©formes du logement de ces derniĂšres annĂ©es couplĂ©es Ă  l’asphyxie subventionnelle des assos solidaires, rendent aujourd’hui quasi impossible un accueil digne, voire un accueil tout court, des personnes qui en auront besoin cet hiver. Besoin vital, s’il est encore pertinent de le rappeler.

C’est sur ces constats partagĂ©s, que nous avons pris la dĂ©cision de rĂ©quisitionner ces bĂątiments, dans ce (trĂšs grand) village qu’est Lons, dans l’espoir qu’il puisse ĂȘtre un refuge, mĂȘme temporaire, pour celleux qui en auront besoin.

Alors nous vous invitons, non seulement Ă  venir mais Ă  partager cette invitation avec les personnes de votre entourage qui pourraient en avoir besoin.

Si vous cherchez un toit pour l’hiver, un bout à manger, un local pour votre club tricot ou un bout de jardin pour vos patates, nous vous accueillons à bras ouverts.

Pour les plus proches (ou les plus deters) comme nos camarades de Dijon, Lyon et Besançon, nous vous invitons Ă  venir nous rencontrer dĂšs ce weekend !

Les dons de meubles, matelas, linges de maison et ustensiles de cuisine sont plus que bienvenus !

A tout vite, et forces Ă  tou.te.s celleux qui subissent les expulsions en sĂ©ries ces derniĂšres semaines d’avant la trĂšve


CƓur sur vous,

le Collectif Six Roses

le.six.roses(a)gmail.com


Article publié le 17 Oct 2020 sur Lenumerozero.info