Mai 18, 2021
Par Rebellyon
315 visites


Total menace d’expulsion le squat de Feyzin en faisant appel du délai accordé par la justice en première instance

Total….ement irresponsable !!

Depuis 1 an des personnes sans abri se sont installées à Feyzin, dans une école désaffectée depuis 8 ans, dont la société Total est propriétaire. Près de 200 personnes, de différentes origines, beaucoup de familles avec des enfants vivent là, dans des conditions extrêmement précaires.

Après un 1er procès qui a accordé un délai aux familles jusqu’en juillet, Total fait appel pour accélérer l’évacuation ! Mais à ce jour ces personnes n’ont pas de solution de relogement ! Pourquoi ? Parce que depuis des années, l’État a cessé de financer les places d’accueil nécessaires. Les aides publiques au secteur du logement n’ont jamais été aussi basses(1,59% du PIB). A Lyon, il manque 1000 places d’hébergement d’urgence.

Total soigne ses actionnaires au détriment des populations : salariés et/ou migrants

Pour l’année 2020 TOTAL va verser 7,6 milliards d’euros de dividendes à ses actionnaires. C’est le champion du CAC40. Pourtant la société TOTAL a bénéficié d’aides publiques au cours des derniers mois, sans conditions quant à leur utilisation ; celles-ci n’ont eu aucune conséquence ni sur l’emploi ni sur l’investissement ; Quelle aubaine pour ses actionnaires !

Rien que pour le lobbying à Paris, Bruxelles et Washington, Total a déboursé 5,2 millions d’euros. Mais il n’y aura pas d’augmentation pour les salariés et un nouveau plan social est annoncé.

TOTAL c’est 166 filiales dans des paradis fiscaux et judiciaires

Pendant plusieurs années, Total n’a pas du tout versé d’impôt sur les sociétés en France. Les pays où Total extrait son pétrole sont potentiellement encore plus lésés. Notamment l’Afrique…

Total : toxique pour les gens…… et pour la planète

Total est de loin le premier émetteur de gaz à effet de serre du CAC40, avec 458 millions de tonnes de CO2 déclarées en 2018. Et Total continue d’ouvrir de nouveaux gisements de pétrole et de gaz partout dans le monde. Notamment en Tanzanie. Il s’agit d’une part du projet Tilenga – forage et de l’exploitation de plus de 400 puits dont au moins 132 dans un parc naturel protégé en Ouganda -, et d’autre part de construire l’EACOP, le plus long oléoduc chauffé au monde, qui traversera l’Ouganda et la Tanzanie. Malgré les alertes répétées des associations ougandaises, tanzaniennes et internationales, Total poursuit ses mégaprojets à marche forcée…

Le déploiement de ces projets pétroliers implique des déplacements massifs de populations, dont les droits sont bafoués avant même les premiers forages. Des dizaines de milliers de personnes sont privées de leurs terres, avant même d’avoir reçu la moindre compensation.

En plus le groupe s’est lancé dans la production de plastique à base d’huile de palme. Total impose un lourd fardeau écologique à la planète et aux populations. Le message est clair : les profits ont toujours la priorité sur la préservation du climat et sur la survie des populations.

Partout les multinationales imposent leurs projets. Le racisme et la xénophobie servent leurs intérêts en divisant les gens.

Une seule planète ! Solidarité avec les migrant.ES !

Nous demandons :

• Pas de mise à la rue : que Total renonce à faire expulser les habitants du squat tant qu’une solution de relogement ne soit trouvée pour tous les habitants

• Que Total à titre humanitaire participe au relogement de ces personnes

Rasssemblement mercredi 19 mai à 9h

devant la cour d’appel de Lyon, quai Romain Rolland

Collectif inter-squats, Exilé.es Lyon et environs

Contact : [email protected]




Source: Rebellyon.info