Janvier 22, 2018
Par Non Fides
60 visites

Environ deux heures plus tard, un groupe de 60-70 fascistes a attaqué notre squat avec des cocktails Molotov et des fumigènes, provoquant l’incendie. A ce moment il n’y avait personne dans le bâtiment car on était au rassemblement à Kamara. Tout au long de l’attaque, en dehors du squat il y avait des flics en civil et un camion de CRS garé à côté qui ont couvert l’attaque sans intervenir. Les voisins ont réagit en sortant aux balcons et criant contre les fascistes, qui à leur tour ont répondu avec des insultes et en leur lançant des fumigènes. Quand les fascistes ont tenté de s’approcher du centre social « l’école » à nouveau, la police a réagi de la même façon, couvrant les fascistes et isolant les camarades qui se trouvaient à l’intérieur du bâtiment.


Solidarité internationale




Source: