Représentations à partir du 29 août Les jeudis, vendredis, samedis à 20h45 et dimanches à 17h Manufacture des Abbesses 7, rue Véron Paris 18ème / M° Abbesses ou Blanche Tarif plein : 26€. Tarifs réduits : 20€, 16€, 12€.
Et ce, jusqu’au 3 novembre
Réservations au 01 42 33 42 03 ou www.manufacturedesabbesses.com

« Les Témoins », quel beau titre pour un journal ! Pour autant les journalistes désignés par ce qualificatif qui entendent rester des observateurs et ne pas servir d’idéologie quelle qu’elle soit, se retrouvent en première ligne dès le lendemain de l’accession au pouvoir du candidat d’extrême droite Thomas Mérendien.

La pièce Les Témoins écrite et mise en scène par Yann REUZEAU fait suite à Chute d’une nation « où comment une poignée d’hommes et de femmes politiques échouaient à faire barrage au fascisme ».

C’est la face humaine de ces journalistes que nous découvrons, en d’autres termes les coulisses de la rédaction d’un journal en pleine tourmente, confronté à un électrochoc, celui de voir remise en cause du jour au lendemain, sa liberté d’expression, minée progressivement mais inéluctablement par l’instauration de lois destinées à la bafouer.

Thomas Méridien a été élu démocratiquement. Mais comment accepter que sous la bannière de la démocratie, ce soit le loup qui entre dans la bergerie, la dictature qui va broyer tous les droits et libertés acquis de longues luttes.

Cela nous parait inimaginable ! Il s’agit certes d’une fiction, d’un thriller psychopolitique mais la plaie est toujours béante, celle des conséquences désastreuses, meurtrières du fascisme et du nazisme, il y a seulement quelques décennies pendant la 2ème guerre mondiale. Hitler a accédé au pouvoir par la voie démocratique !

Cette vigilance qui s’impose, elle ne peut être exercée que par des esprits libres. Les journalistes en question n’appartiennent à aucun parti, l’indépendance est leur credo mais comment la conserver sans soutien financier et politique. Ces journalistes croient encore en leurs lecteurs et s’attachent à les informer le plus objectivement et honnêtement possible. Si leurs enquêtes s’avèrent explosives, c’est parce qu’elles sont révélatrices des maux qui gangrènent la société, la corruption, les manœuvres sans foi ni loi des politiques sans scrupules.

Tous ces journalistes qui n’ont pas le même parcours s’accrochent désespérément à leur devise d’indépendance et de dignité alors même que les valeurs qu’ils défendent s’effondrent sous leurs pieds.

Leurs débats poignants nous interpellent. Comment réagirions-nous, nous-mêmes ? Les réactions sont contrastées, elles dépendent du vécu et de la personnalité de chacun et elles évoluent tout le long de la pièce qui explore avec acuité les répercussions d’un évènement politique sur le plan humain, moral et psychique.

Yann Reuzeau et l’excellente équipe des comédiens tiennent brillamment les rênes de ce thriller captivant qui emporte le spectateur vers la seule issue que nous puissions rêver, la résistance face aux discours d’intolérance et de haine, germes de dictature et d’extinction de la liberté d’expression.

Paris, le 10 Octobre 2019

Evelyne Trân


Article publié le 14 Oct 2019 sur Monde-libertaire.fr