Juillet 16, 2021
Par Attaque
242 visites


boháči & policajti, táhněte! / vendredi 16 juillet 2021

La police protège les riches. Elle défende leur pouvoir et les propriétés qu’ils possèdent parce qu’ils exploitent les travailleur.euse.s.


La police se comporte durement contre les pauvres. Elle les garde dans l’obéissance et la pauvreté par la violence et la menace. Parfois la polie tue. Comme ça a été le cas pour Stanislav Tomáš, à Teplice.

Le 12 juillet 2021, nous avons intentionnellement allumé des incendies, dans la zone de confort des riches, à la périphérie de Teplice. Ce matin, des claquements au milieu des villas ont marqué de petites explosions et des flammes.

C’est une colère dirigée contre les riches et leur police.
C’est une agitation qui est provoquée par la brutalité policière.
C’est un cauchemar qui perturbe leur sommeil.

La police est une bande mafieuse planétaire, qui terrorise les populations pauvres et déracinées. Mais, à travers le monde, on assiste à des réactions inspirées contre leur brutalité. A Portland, au Chili, à Brême, à Bruxelles, au Mexique, à Athènes, à Kiev, en France, à Berlin, à New York, à Bristol, à Patras, aux États-Unis…




Source: Attaque.noblogs.org