Mai 13, 2021
Par Squat.net
230 visites


Temuco (Chili): attaque coordonnée contre 26 engins forestiers

Dans la zone Mapuche, au sud du Chili, une belle attaque coordonnée menée en pleine journée a fait grand bruit jeudi 6 mai 2021 dans la région de La Araucanía. Il s’agit de rien moins que de huit attaques incendiaires menées en moins de 6 heures, de midi à 18h, contre pas moins de 26 engins de tout type (camions de transport, camionnettes, porteurs, skidders) de l’industrie forestière, sur la route P90 qui mène de Lumaco à Tirúa, sur les domaines de Los Laureles, le chemin vers Rilún, à Rilún même et à Pichi Pellahuén, exploités par l’entreprise CMPC. Cette dernière, fondée en 1920, est l’une des quarante plus grandes du pays et est un acteur majeur de l’industrie papetière et forestière, qui détruit et exploite les forêts de la zone à grande échelle, et fait l’objet d’une féroce opposition de certains groupes Mapuche.

Cette attaque destructive est l’une des plus importantes dans le sud du Chili, avec celle de 2017 lorsque 29 camions étaient partis en fumée à Mariquina, dans la région de Los Ríos. Au milieu des cris d’orfraie de différents larbins de l’Etat qui demandent à présent au choix de réinstaurer l’état de siège dans le coin ou de faire intervenir l’armée pour protéger les exploitants forestiers – notamment parce qu’un carabinier venu stopper les attaques s’est pris un tir dans son gilet pare-balles –, cette attaque a été attribuée au groupe Resistencia Weichán Auka Mapu (WAP), qui a laissé un message sur l’un des huit sites pris pour cible: «Liberté pour les prisonniers politiques mapuche et ceux de la révolte. A bas l’industrie forestière, gravière, les latifundistes et les barrages hydroélectriques. A bas les yanaconas [terme péjoratif qui désigne les « traîtres », soit les mapuche travaillant pour l’industrie forestière]. Marichiweu.» Ce dernier mot, cri de bataille bien connu au Chili, signifie en mapuche «Dix et mille fois nous vaincrons».

[Synthèse de la presse chilienne (Biobiochile), 6-8 mai 2021. Publié le 7-8 mai 2021 sur Sans Nom.]




Source: Fr.squat.net