Je m’ennuie. Mes organes internes, mes yeux, mes orteils : tout s’agite. Mes dents se serrent. Je ne respire presque plus. Les pores de ma peau se sont refermés. J’ai faim de ce qui ne se mange pas.

L’ennui nous ramène à un endroit de l’enfance poreux au monde, un état qui braille. De l’école au monde du travail, il s’agite entre souffrance et délice, entre temps contraint et temps libéré, entre rejet et réappropriation.

20 minutes d’écoute suivies d’un échange Nous écouterons une étape dans ce projet de création sonore en cours depuis janvier 2019

Jeudi 4 juillet – 20h à canalsud 40 rue A. Duméril

métro palais de justice



Article publié le 01 Juil 2019 sur Iaata.info