Janvier 27, 2018
Par Indymedia Bruxsel
44 visites


par oclibertaire.lautre.net – Global

|
,
,

“On ne savait pas que ça allait devenir une crispation identitaire générale. Les LGBT, ça commence et ça finit par la séparation… Petit à petit, on a vu un abandon de la lutte des classes. Moi, ça ne m’intéressait plus. Ni moi ni mes copains. A partir du moment où ça devenait une lutte catégorielle, que ce soit les femmes, les homos ou je ne sais quoi d’autre, maintenant la race, eh bien ce n’était plus possible. ”

Née en 1947, Lola Miesseroff a pris dès sa jeunesse une part active à la critique et aux (…)




Source: