Avril 2016. la loi de pénalisation des clients est votée, largement critiquée par les premier-es concerné-es, les travailleurs et travailleuses du sexe ( TDS ), mais acclamée par les militant-es abolitionnistes et prohibitionnistes.

Cette loi n’a fait que précariser et isoler les TDS, les forçant à s’éloigner encore plus dans des zones désertes, à accepter les négociations des clients (baisse des prix, rapports non protégés, actes sexuels non pratiqués habituellement).

En attendant, la liste de nos mortes s’allonge

  • 10 septembre 2019, Marlène retrouvée découpée en morceaux à Evian les bains
  • 30 octobre 2019, Anne-Laure escorte-girl ligotée dans le Rhône à Lyon
  • 8 décembre 2019, une femme égorgée à Paris XVIIe dans son domicile
  • 16 décembre 2019, Maïa porte-parole du STRASS poussée au suicide après une campagne de cyberharcèlement
  • 25 décembre 2019 Olivia étranglée à Mougins, Alpes Maritimes
  • 13 janvier 2020, femme de 18 ans retrouvée nue et torturée dans une forêt des Yvelines (encore en vie ?)
  • Nuit du 9 au 10 février 2020 à Montpellier, Alais, 19 ans, poignardée
  • 21 février 2020 Jessica écrasée volontairement par une voiture au Bois de Boulogne à Paris

Durant cette période, d’autres meurtres n’ont pas été médiatisés dont ceux de 3 femmes chinoises connues du Lotus bus pour lesquelles nous n’avons pas communiqué à la demande de leur entourage et par respect pour leur vie privée ainsi que celui d’une femme nigériane que nous avons appris de la part d’une autorité policière. Peut être que d’autres encore nous sont inconnus. »

Par ailleurs, le mardi 18 février au soir, une femme a chuté de 2 étages lors d’une opération de la Direction interrégionale de police judiciaire (DIPJ) contre un réseau de proxénétisme. Lorsque les flics sont arrivés chez elle, elle a tenté de fuir par la fenêtre, mais a lâché prise. Transportée à l’hôpital en urgence absolue, les médias ont d’abord relayé qu’elle avait fait une chute mortelle. Elle est toujours en vie d’après un article de la presse locale.

Pour aller plus loin :

-* Loi du 13 avril 2016 contre le « système prostitutionnel » : tout ça pour ça !

-* Évaluation de la loi de 2016 pénalisant les clients, comment masquer un échec ?

-* Déjà plus de 10 meurtres en 6 mois, et rien ne change

PDF - 36.7 ko
Mort de Jessyca Sarmiento – Communiqué d’Acceptess-T

Article publié le 23 Fév 2020 sur Brest.mediaslibres.org