TDOR 2020 : Votre transphobie nous tue

On oublie pas, on pardonne pas !

Nous voulons par cette action dénoncer la mise à mort des personnes trans, causée par la transphobie d’état et la transhobie généralisée qu’on retrouve PARTOUT. On est tou.te.s responsables, cette transphobie est invisibilisée et niée constamment…

Par exemple (liste non exhaustive) on la trouve : Sofect [4], psys, administrations, institutions médicales, flics, prisons, employeureuses, interactions sociales & sexo affectives, associations & milieux militants, éducation nationale. Petite palme cette année pour… Le Gboy ! Boite de nuit soit disant LGBT qui est ouvertement transphobe avec sa salle « Men only » dont l’accès repose sur des critères essentialistes.


TDOR 2020 : Votre transphobie nous tue

Et quand on parle de responsabilité collective et générale, on inclue aussi toutes les personnes qui instrumentalisent nos luttes et s’autoproclament alliéES pour avoir l’air cool et faire dans la performance sociale. Ces personnes sont aussi responsables de nos morts.

Notre colère est permanente et ne s’arrêtera pas à la fin de la journée, mais on utilise cette date là parce que c’est un moment symbolique. On trouve ça nécessaire qu’il y ait plus d’actions pour lutter contre la transphobie, il y a tellement de cibles…

Détruisons ce qui nous détruit !


TDOR 2020 : Votre transphobie nous tue


Article publié le 20 Nov 2019 sur Iaata.info