Le sentiment d’injustice lié à l’évasion fiscale massive pratiquée par les multinationales, notamment celles du numérique, ne cesse de progresser dans nos sociétés. Suite au scandale des « Paradise papers » et sous la pression citoyenne, les gouvernements et la Commission européenne se sentent obligés de réagir. Sur proposition de la France, une taxe sur le chiffre d’affaires des entreprises du numérique à un taux de 3% vient d’être proposée par la Commission européenne. Selon les estimations, elle pourrait générer des rentrées fiscales de 5 milliards d’euros par an.

[…]

Source: http://www.solidaires.org/Taxe-sur-le-chiffre-d-affaires-des-multinationales-une-fausse-bonne-idee -